Transections sous-piales radiaires : Technique et résultats.

, par  Christian Raftopoulos, Dorota Tassigny, Géraldo Vaz, Kenou van Rijckevorsel , popularité : 35%

Suivi post-opératoire

  • Surveillance post-opératoire

Une surveillance post-opératoire de 24 heures aux soins intensifs est requise. Il n’y a pas d’imagerie post-opératoire immédiate systématique. Le traitement anti-épileptique est poursuivi.

  • Complications

Dans la littérature, des complications sont observées dans 19 à 42% des cas [1,9]. Elles résultent pour la plupart d’hémorragies et/ou ischémies au niveau du cortex transsecté. Pour cette raison, nous effectuons 3 à 5 transsections sous-piales radiaires à partir d’un même point d’entrée corticale. Nous sommes persuadés que cette modification est en grande partie responsable de l’absence d’hématome sous-dural, d’hématome intra-parenchymateux et/ou infarctus corticaux dans notre série.

Dans notre série consécutive de 62 patients, qui comprend 12 patients ayant bénéficié de transsections seules et 50 patients de transsection en complément à une résection, on dénombre 4 déficits neurologiques persistants (6.4%) liés à la procédure [6]. Parmi ces 4 patients, 3 patients (4.8%) présentent des déficits neurologiques mineurs : parésie faciale (House-Brackmann grade II), hémiparésie (4+/5) et quadranospsie. Un patient (1.6%) présente une hémianopsie homonyme (en rapport avec une déconnection occipitale).

  • Résultats de l’acte chirurgical

Dans notre cohorte, 79 pourcent des patients ont eu une évolution favorable (réduction des crises de 50%) et 42% une suppression totale de leurs crises. Nos résultats sont comparables à ceux rapportés dans la littérature [1,3,4,8]. De plus, parmi les patient ayant bénéficié de transsections seules (sans résection associée) 33% ont eu une suppression complète des crises et de 75% avec une amélioration significative.